Bienvenue sur le blog de Guy Arcizet

Blog de Guy Arcizet Ancien externe des Hôpitaux de Paris, Guy ARCIZET a exercé de 1965 à 2005 comme médecin de quartier dans le 93. Père de deux enfants, amateur de cinéma, de musique classique et de littérature, il cite régulièrement Montaigne, René Char ou Camus.
> lire la suite...

26 juillet 2012 ~ 2 Commentaires

Laïcité : Le Grand Orient de France, signataire d’une lettre adressée aux parlementaires

Constitutionnalisation du Titre 1er de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat

Madame, Monsieur,

Parce que nous sommes attachés aux principes de la République, nous avons apprécié que le Président de la République prenne l’engagement de donner une dimension constitutionnelle à la loi de 1905.

Pour autant, reste un motif d’inquiétude qui pourrait devenir un désaccord de fond, lourd de conséquences : l’éventualité de la constitutionnalisation du Concordat d’Alsace-Moselle. Une telle entreprise, par voie législative ou référendaire, comporte de puissants facteurs de division non seulement au sein de la gauche, mais aussi dans tout le pays.

Lire la suite…

04 juillet 2012 ~ 9 Commentaires

Besoin de reconnaissance dans la régularité de la GLDF

Le Grand Orient de France a pris connaissance de la déclaration de la Grande Loge De France du 13 juin 2012 qui, après la déclaration de Bâle, manifeste son désir et son besoin de reconnaissance dans sa régularité. Le Grand Orient De France n’est pas, à l’évidence, dans cette démarche.

Il ne tient sa régularité que de sa propre histoire et de celle de la maçonnerie. Il ne brigue aucune reconnaissance d’autres institutions qui s’autoproclament gardiennes de la « pure tradition de la franc-maçonnerie universelle » et érigent, comme ailleurs, la pureté au rang d’un principe d’exclusion, d’opprobre, voire de rejet.

Cependant, le Grand Orient De France appellera, dans ce que certains imaginent déjà comme une recomposition du paysage maçonnique français, l’ensemble des frères et des soeurs, lesquelles sont exclues de facto de la « tradition maçonnique », à s’unir dans la diversité de leurs obédiences et de leurs rites, pour revenir à la réalité et à la modernité de l’initiation et de ses fins.

Pour le Grand Orient De France, il ne s’agit de fonder quelque religion que ce soit dans un modèle suranné qui a montré ses limites depuis longtemps, mais de promouvoir dans une démarche humaniste, basée sur le respect de la diversité, une méthode maçonnique qui peut fonder, à terme, une culture alternative pour nos sociétés.

Car le but ultime n’est pas la satisfaction de quelques-uns dans la pratique des « principes fondamentaux » de tel ou tel rite, mais bien la reconnaissance de la dignité de tous les membres de la famille humaine.

Paris, le 29 juin 2012

21 juin 2012 ~ Commentaires fermés

Citoyenneté, République et Franc-maçonnerie

Invité par une des deux Loges auxerroises, Le Réveil de l’Yonne, Guy ARCIZET a donné une conférence publique le 20 juin dernier à Auxerre sur le thème « Citoyenneté, République et Franc-maçonnerie » .

Par la même occasion, il a rencontré le maire d’Auxerre, Guy FEREZ avec lequel il a échangé sur les grands problèmes de société.


Source : AUXERRETV

20 juin 2012 ~ Commentaires fermés

C’est quoi être citoyen aujourd’hui !

A l’occasion de la venue du Guy ARCIZET le jeudi 21 juin dans la ville, les Loges de Montpellier du Grand Orient de France organisent une conférence publique à 17h30 sur la question d’un lycéen : C’est quoi être citoyen aujourd’hui ! au théâtre Jean Vilar, 155 rue de Bologne à La Mosson.

(Entrée libre)

11 juin 2012 ~ 1 Commentaire

Libres propos sur un codicile

Je n’ai fait, pendant mon mandat, qu’ajouter un codicille à mon testament philosophique. C’est dire l’importance et la relativité que j’y ai attaché car un codicille est bref mais il peut tout changer.

En fait pendant ces deux années je n’ai pas trouvé grand-chose d’autre que je ne connaissais déjà : je veux dire moi-même. Mais, et c’est le plus signifiant, dans un environnement et des regards multiples qui m’ont forcé à préciser ma pensée, à positionner mon comportement, à oublier aussi la misère de mon destin, et à ce titre je ne sais pas si je pourrai jamais rendre à l’Obédience ce qu’elle m’a apporté. [...]